Climatiseur monobloc : types, modèles et entretien

Sur le marché, vous trouverez de nombreux modèles de climatiseurs avec différentes fonctionnalités et options. En revanche, on peut distinguer deux grandes familles au sein de tous ces climatiseurs : les climatiseurs split qui possèdent des unités intérieures et extérieures ainsi que des climatiseurs monobloc. Dans cet article, nous allons justement nous pencher sur ces climatiseurs à bloc unique pour lesquels de nombreux consommateurs ont opté pour leur simplicité d’installation et d’utilisation.

Qu’est-ce qu’un climatiseur monobloc ?

Un climatiseur monobloc est, comme son nom l’indique, un système de climatisation qui est composé d’un seul bloc ou unité que l’on installe à l’intérieur. C’est un système de dépannage ou d’appoint qui est particulièrement efficace pour climatiser et rafraîchir les espaces restreints. Cette unité est composée de plusieurs éléments qui sont :

  • Le compresseur ;
  • Le condenseur ;
  • L’évaporateur ;
  • Le détendeur.

Et ces composants sont contenus dans tous les modèles de climatiseurs monobloc. Ce type d’appareils fonctionne selon le cycle thermodynamique ; la chaleur dans l’air de la pièce est captée afin d’être rejetée à l’extérieur.

Comment fonctionne le climatiseur monobloc ?

Un climatiseur monobloc fonctionne, comme dit précédemment, selon le cycle thermodynamique (également appelé cycle frigorifique). Le système de climatisation capte la chaleur présente dans l’air ambiant afin de rejeter ses calories à l’extérieur par le biais d’une gaine flexible pour un climatiseur mobile split par exemple ou à travers une grille d’aération pour le modèle mural. Ces échanges sont d’autant plus possibles grâce au fluide frigorigène qui circule à travers les différents composants.

climatiseur fenetre

Le fluide frigorigène peut aussi bien être dans un état liquide ou gazeux et peut aider à produire de la chaleur ou du froid en fonction de l’appareil. Cette substance, se trouvant dans l’appareil, entre en action pour transférer les calories lorsque le cycle de compression et de détente est effectué. Elle permet les échanges thermiques et rend possible la production de froid ou de chaud (comme dans un climatiseur réversible). Le fluide frigorigène s’évapore via l’évaporateur pour ensuite être aspiré par le compresseur. Une fois aspiré, la température grimpe, le fluide repasse à son état liquide lorsqu’il passe par le condensateur pour ensuite être détendu dans le détendeur.

Généralement, ce type de climatiseurs est préconisé pour de petites surfaces entre 20 et 30 m² que ce soit des studios, des magasins, des salles d’attente, etc.

Quels sont les différents modèles de climatiseurs monoblocs ?

Sur le marché, vous trouverez deux types de climatiseurs :

  • Le climatiseur simple qui produit de l’air froid ;
  • Le climatiseur réversible qui produit de l’air froid en été et de l’air chaud en hiver.

D’autant plus que vous en trouverez en deux versions : soit la version mobile avec des roulettes qui est facilement transportable et que vous pouvez déplacer partout dans la maison selon vos besoins ou alors le climatiseur monobloc mural.

Le climatiseur mobile mural

Celui-ci, comme son nom l’indique, est un modèle qui est encastré dans le mur et qui offre plus de performance que sa version mobile. Alors que le climatiseur mobile sans évacuation ne nécessite qu’un branchement à une prise, le climatiseur mural nécessite la mise en place d’un système d’évacuation dédié pour évacuer l’air chaud. Vous l’aurez compris, ce type de climatiseurs doit obligatoirement être fixé sur un mur qui communique avec l’extérieur.

Pour l’installer, vous devez disposer d’une autorisation si vous habitez dans un immeuble en copropriété. C’est d’ailleurs là le plus gros inconvénient en plus de l’obligation de carotter les murs et du bruit qu’il occasionne. Vous n’êtes pas obligé de faire appel à un professionnel même si cela reste fortement recommandé. L’installation peut être faite par un particulier à condition d’avoir le matériel nécessaire comme un perforateur. Ils sont donc moins difficiles et compliqués à installer que les climatiseurs avec unité extérieure. C’est un système qu’on appelle plug’n’play, c’est-à-dire qu’il ne vous restera qu’à le brancher sur une prise électrique et le tour est joué, il est opérationnel.

C’est d’ailleurs le type de climatiseur le plus installé dans les immeubles ou les copropriétés car l’installation d’unités extérieures est plus complexe et est parfois même interdite. Il possède d’autres avantages comme son efficacité à climatiser les espaces et sa puissance qui est plus importante. Vous trouverez aussi des modèles réversibles qui vous serviront l’hiver pour vous réchauffer. Pour ce type d’installations, les coûts varient entre 1 500 et 4 000 € en fonction du type d’appareil, de ses options, ses fonctionnalités ainsi que sa capacité.

climatiseur monobloc mural

Il existe également un autre type de climatiseur monobloc, le Window qui, lui, se positionne dans l’encadrement d’une fenêtre verticalement ou horizontalement par le biais d’un châssis de fixation et à cheval entre l’extérieur et l’intérieur. Une fois la période estivale terminée, vous pouvez démonter l’installation et la ranger afin de la protéger pour ensuite l’installer de nouveau en été.

Les climatiseurs monoblocs mobiles, une solution particulièrement efficace pour les nomades

Les modèles portables de climatiseur monobloc sont les modèles les plus connus du grand public. Etant très pratique lorsque l’on veut rafraîchir plusieurs pièces dans une habitation, lorsqu’on est locataire et que l’on veut investir dans un modèle que l’on peut apporter avec soi ou pour ceux qui ne souhaitent pas réaliser de travaux, ce type de climatiseurs est très facile à utiliser et les prix sont très attractifs et varient entre 300 et 1 000 €.

En revanche, les climatiseurs monoblocs génèrent des bruits en continu, ce qui peut être une véritable source de nuisance sonore pour certains (vous pouvez opter pour le climatiseur mobile silencieux d’ailleurs qui représente dans ce cas une meilleure alternative). Vous devrez ainsi obligatoirement parler plus fort ou augmenter le son de la télévision ou de la radio pour les entendre. D’autant plus qu’ils sont légèrement inefficaces. Comme l’évacuation de la condensation se fait par un tuyau, si vous ne percez pas de trou dans le mur qui y sera dédié, vous devrez laisser la fenêtre entrouverte. Or, laisser la fenêtre ouverte ne vous aidera pas à garder la fraîcheur à l’intérieur de votre habitation. Ce modèle n’est pas très économique et la puissance de ses appareils est souvent très faible ; elle ne dépasse pas 9 000 BTU.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un climatiseur monobloc ?

Un climatiseur monobloc est un climatiseur qui est conçu pour climatiser et rafraîchir les petits espaces qui ne dépassent pas les 30 m². Au-delà de cette surface, son efficacité baisse rapidement. Ce climatiseur est recommandé pour les studios ou comme système de climatisation d’appoint pendant les épisodes modérément chauds et assez peu intenses.

climatiseur maison monobloc

Il est plus simple et plus économique et ne coûte pas très cher. Son installation est relativement simple et vous n’avez généralement pas besoin d’effectuer des travaux spécifiques. D’autant plus qu’aujourd’hui, la majorité des systèmes intègrent, en plus de la fonction climatisation, des fonctionnalités de filtration d’air et de déshumidification.

Le climatiseur monobloc réversible ; un allié en été mais aussi en hiver !

Un climatiseur monobloc réversible représente un système de climatisation et de chauffage d’appoint idéal pour les petits espaces. Que ce soit pour refroidir votre studio ou le réchauffer, cette alternative est aussi intéressante pour votre logement que pour votre tirelire. En effet, le prix de ce système est beaucoup moins élevé que l’installation d’un climatiseur et d’un chauffage d’autant plus que grâce à cette façon de faire, vous pouvez déshumidifier l’air et le filtrer avant qu’il ne pénètre chez vous. Solution idéale pour les personnes les plus sensibles ou les personnes allergiques. Le climatiseur mobile réversible représente également une option intéressante, notamment en vue de sa praticité et de son efficacité.

Quelques conseils avant d’acheter un climatiseur monobloc

Dans un premier temps, il est important d’établir un bilan énergétique et un diagnostic pour déterminer le meilleur emplacement pour l’installation de votre climatiseur monobloc. De plus, grâce à ce bilan, vous pourrez plus facilement cibler le meilleur climatiseur monobloc pour vous en fonction de vos besoins. Généralement, ce bilan sera effectué gratuitement lorsqu’un frigoriste se déplace pour faire un devis. Lorsque vous achetez un appareil, vous devez faire attention aux consommations énergétiques de l’appareil. Vous trouverez sur l’étiquette tout ce qu’il y a à savoir sur ce point ; classe énergétique, puissance et efficacité sont renseignés en fonction d’un classement qui va de A jusqu’à G (A étant la classe des appareils qui consomment le moins d’énergie et G celle des appareils qui en consomment le plus).

Un point qu’il est primordial de noter est que les aides ne sont pas disponibles sur ce genre d’installations. Vous ne pouvez donc pas toucher de crédit d’impôt ou de TVA réduite. Une TVA standard est appliquée au taux de 20 % avec un taux de 10 % sur la main d’œuvre seulement si votre logement a été construit depuis plus de deux ans.

Afin que votre installation dure plus longtemps et pour l’optimiser, penser à l’entretien qui est primordial. Un bon entretien de l’appareil lui permettra de durer plus longtemps. Lorsque vous utilisez votre système de manière intensive, vous devez penser à le nettoyer tous les 15 jours environ et changer les filtres régulièrement et dépoussiérer le ventilateur. Vous trouverez dans les boutiques spécialisées des filtres autonettoyants pour éviter tout mauvais entretien.